Techniques de masturbation

Des doigts de fée chez la femme

La plupart des femmes caressent, frottent ou font pression sur leurs parties génitales en étant couchées, debout ou assises. Vous pouvez vous allonger sur le lit, jambes repliées ou écartées, ou vous asseoir, le dos contre la tête du lit ou contre le mur. Certaines femmes aiment toucher directement leur clitoris, d’autres préfèrent une stimulation indirecte: en caressant l’un des côtés de la hampe, ou le mont de vénus. C’est souvent le doigt médius qui est sollicité. Vous pouvez caresser votre clitoris de haut en bas, d’avant en arrière, ou effectuer un mouvement circulaire si vous êtes trop sensible.

Pression et rythme varient d’une femme à l’autre. Commencez lentement et doucement, puis de façon plus rapide et plus appuyée pour voir ce qui vous convient le mieux et ce qui est le plus agréable. Beaucoup de femmes gardent le même rythme jusqu’à l’orgasme, d’autres s’arrêtent juste avant, puis attendent un peu avant de recommencer.
Un grand nombre de femmes se caressent en introduisant un doigt ou un objet dans le vagin. Introduire son médius peut être agréable et utile. Cela peut être un point d’appui pour les autres doigts qui stimulent les zones érogènes avoisinantes. Vous pouvez aussi vous servir des sécrétions vaginales pour lubrifier le clitoris et les petites lèvres. Sinon, humidifiez vos doigts avec de la salive, ou utilisez un lubrifiant à base d’eau. Une stimulation continue et trop intense du clitoris peut être légèrement douloureuse. Caressez alors une autre zone. Si la friction finit par irriter le clitoris, arrêtez les caresses directes et stimulez plutôt le capuchon.

L’orgasme

Quand vous sentez que vous allez bientôt l’atteindre, pressez vos talons l’un contre l’autre pour augmenter la pression dans l’aine. Vous pouvez aussi contracter puis relâcher les muscles du bassin et des fesses. Gesticulations et gémissements accompagnent ou même permettent d’atteindre plus facilement l’orgasme chez certaines femmes, tandis que d’autres restent parfaitement calmes et muettes.
Les fantasmes jouent bien sûr un rôle important: revivez une scène torride avec votre partenaire, ou si cela ne vous excite pas assez, imaginez ce que vous aimeriez faire avec quelqu’un d’autre!
Vous pouvez atteindre l’orgasme en quelques minutes mais cela peut parfois prendre un quart d’heure: tout dépend de votre humeur, de votre état physique (fatigue, stress), et de votre excitation.
Quand vous êtes au bord de l’orgasme, contractez les muscles du bassin et des fesses. Vous pouvez aussi faire des exercices de « Kegel » en contractant rythmiquement le muscle vaginal qui vous empêche d’uriner.
Mieux vaut poursuivre la stimulation pendant l’orgasme (il aura toutes les chances d’être plus intense) et même après: vous pourrez peut-être avoir des orgasmes multiples.

Toutes sortes d’objets

Vous pouvez vous allonger sur le ventre et vous frotter contre un oreiller ou contre un coussin placé entre vos cuisses. Allongée sur le dos, vous pourrez utiliser un drap ou une couverture pour effectuer un mouvement de va-et-vient. Certaines femmes s’assoient par terre et se frottent contre le pied d’une chaise. Là encore, le plus important, c’est la régularité du rythme.
Les Sex-toys (ou « Sexy Toys »), godemichés (gode ou godemichet) et autres vibro-masseurs peuvent être très appréciables.  Il existe une multitudes de gadgets amusants imaginés pour le plaisir de la femme (seule ou avec son partenaire). Pour ma part le vibro-masseur est ce qui est le mieux pour débuter l’aventure sex toy car il permet de varier les plaisirs mais en règle générale tout objet qui vibre procure un plaisir que l’on ne peut reproduire autrement. Et quel délice !

Avec de l’eau

Le savonnage du corps et des parties génitales est une bonne entrée en matière, mais n’introduisez pas vos doigts dans votre vagin: le savon pourrait modifier le PH de votre flore vaginale, et vous pourriez même attraper une candidose, ou une cystite. Si vous voulez que la zone du clitoris soit directement caressée, asseyez-vous ou agenouillez-vous et utilisez la pomme de la douche et la pression de l’eau. Vous pouvez enchaîner par une stimulation manuelle si vous n’arrivez pas à atteindre l’orgasme. Certains modèles de bidets envoient un petit jet d’eau vers le haut. Pensez aussi aux jacuzzi et aux baignoires « à remous » qui peuvent procurer des sensations très voluptueuses

Varier les Plaisirs

Pourquoi ne pas essayer dans des lieux moins intimes voire des lieux publics? Non, il ne s’agit pas de jouer les exhibitionnistes, mais simplement de rendre le jeu plus excitant. Vous pouvez très bien le faire au travail, dans les toilettes publiques, à une soirée, ou même dans l’avion (n’oubliez pas dans ce cas la couverture!).
En vous regardant dans un miroir: vous pourrez voir à quoi vous ressemblez quand vous êtes excitée, et quand vous atteignez l’orgasme!
Pensez aussi à stimuler d’autres parties de votre corps. Vous masser les seins, les bras, et même tout le corps avec une huile ou une crème hydratante peut constituer une bonne entrée en matière. Vous caresser les seins, les mamelons et le ventre quand vous êtes au bord de l’orgasme peut intensifier le plaisir.
Changez de position: masturbez vous par derrière (couchée sur le lit, avec un oreiller sous le ventre). Faites le debout, contre un mur, ou encore accroupie et laissez votre imagination s’exprimer.